Revenir à Protégé : Scantrad

News Berserk-Crew

Le célèbre et richissime Glass eu une super idée : Inviter toute la Berserk Crew (et Yunie à la demande de DragonSoul) à Tahiti pour travailler sur les tomes qui vont sortir.

 

Nous voici donc à l’aéroport de Faa’a – Tahiti – Polynésie Française – Océan Pacifique. Toute la team descend de l’avion les yeux éblouis par le soleil et ressent la chaleur, l’humidité et le parfum des fleurs.

 

Nous nous mîmes en route pour le manoir de Glass. Celui-ci se perchait au fin fond d’une vallée avec un chemin en terre dont on pouvait accéder qu’avec un quatre roues motrices.

Le manoir était luxueux et Glass nous en fîmes la visite. Il nous présenta les chambres où nous déposions nos affaires puis nous montra sa cave avec les plus bons vins de France. Puis il ouvrit la pièce principale avec cette double porte en bois d’ébène brut et joliment sculpté à la main. La lumière de la pièce nous éblouie et quand nos yeux s’y habituèrent, la pièce se révéla être la bibliothèque personnelle de Glass. Des mangas et que des mangas ! Certains avaient même des pochettes de cuir tellement ils étaient anciens. Tout le monde tomba à genoux devant cette galerie aux mille trésors.

Enfin il nous mena dans la salle d’informatique où nous allions travailler.

 

Enfin, pour les trois premiers jours, il nous fit découvrir Tahiti et ses îles avec ses hélicoptères personnels.

 

Puis nous nous mîmes au boulot. Avec le matériel de pointe de Glass, le boulot avançait très très vite !

Le cinquième soir, une chose étrange se passa. TheMonkeySan se réveilla en sursaut et fit des cris de guerrier tahitien des ancien temps. Pris d’une rage incontrôlable (personne n’osa le calmer) il se rua vers la salle d’informatique et y détruisit tout les ordinateurs. Le boulot était réduit à néant. Glass descendit en trombe de l’étage où était sa chambre et constata le fait.

 

« – Ah non encore une fois ? »

 

Il prit le casse tête tahitien de décoration qui était sur le mur et fit quelques tours avec pour l’avoir bien en main. Tout le monde remarqua qu’il le maniait très bien.

Il s’approcha doucement de TheMonkeySan en tournoyant le casse tête. D’un coup, il bloqua le mouvement circulaire, leva l’arme au dessus de lui et frappa d’un coup dans la nuque de TMS qui le mit K.O. d’un coup. Il s’effondra par terre… inerte…

Glass appela le « tahaua » (prêtre tahitien des temps anciens) afin qu’il vienne l’exorciser.

 

Pendant que le « tahaua » faisait son rituel, nous étions dans une autre chambre où Glass nous racontait que ce n’était pas la première fois que cela arrivait.

 

« – Le prêtre m’a dit que mon manoir était construit sur un ancien « marae » enfoui sous la terre. C’est une sorte d’autel à l’air libre où l’on louait les dieux et le « arii » qui signifie « le roi ». Ainsi les âmes de guerrier encore sur cette terre se réveillent parfois dans les corps des gens qui possède à peu près le même caractère. »

 

Nous devions travailler encore pour rattraper le temps perdu. Mais Glass souriant nous arrêta et nous invita à prendre un café avec des viennoiseries. Il nous expliqua que les données étaient enregistrées sur le serveur général qui était placé dans une autre salle.

 

Nous vous offrons donc aujourd’hui l’épisode 3 de Death Note ainsi que les tomes de Hajime No Ippo 30 et 31

 

Tout était bien qui finit bien ^^

 

Nous pûmes avec le temps libre nous balader à la découverte de Tahiti et ses îles et enfin nous dorer au soleil.

 

______________________________________________________________________________________

 

Cette histoire n’est pas une histoire gentille, si tu en veux une, va lire OPEN SESAME (téléchargeable chez la BERSERK CREW).

Cette histoire est terrible et raconte la vie des membres de la BERSERK CREW qui dédient leur vie aux scans.

Cette histoire se passe, un de ces soirs où dehors tout est sombre est vide comme la vie d’un célibataire

(évidemment puisque cette histoire se passe après la Saint-valentin), et que le ciel est parsemé d’éclairs dévastateurs qui pourraient griller les alimentations de tous nos PC T.T (le cauchemar du G33K, ça fait peur hein ???).

 

Il était 23h du soir, la pluie battait à torrents sur les vitres du petit appartement d’Omega l’otaku.

Ce dernier lisait tranquillement le dernier JOJO quand soudain, il entendit frapper à sa porte (musique suspens).

Il se leva, ouvrit la porte lentement et découvrit ZAAPAN couvert de sang, les vêtements en lambeaux.

Omega lui dit: « Wow, c’est AKUMA NO ME qui t’a puni pour avoir mis du poil à gratter dans son slip ? »

Il répondit: « Non, pire ! ». Omega ne voyait pas ce qu’il pouvait y avoir de pire qu’AKUMA NO ME.

 

ZAAPAN était pale et avait l’air terrifié, il reprit son souffle et lui dit: « Omega, tu dois check ces trois tomes dans cette clé USB au plus vite !!! Les FUN CENTER (si vous êtes un FUN CENTER, n’y voyez rien de mal c’est juste pour illustrer la news), une autre team de scantrad, veulent voler ces scans, tu dois les protéger de ta vie !

Ils ont déjà attrapé DARKU, ROMIO_KASUGA et CARONA, ils les ont torturé. Ils les ont attaché sur une chaise et leur ont passé du Lorie

en boucle (la torture !!!). Maintenant ils sont lobotomisés et ne savent que dire « LA POSITIVE ATTITUDE », et en plus ils connaissent sa chorégraphie, c’est horrible !!! Quant à RYOSAEBA et LUFFY37, on ne sait pas ce qu’ils sont devenus.

Je pense qu’ils ont dû être capturés et qu’ils les obligent à clean des scans au moins 27h par jour.

AKUMA NO ME et THE MONKEY SAN ont réussi à se barricader dans son appartement, dépêche-toi !!!

Ne fais confiance à personne… Je… Je… ».

 

ZAAPAN, mort de fatigue s’effondra à 30 cm du lit d’Omega. Pas le temps de le mettre sur le lit. Omega prit la clé USB et se mit au travail…Ses yeux étaient injectés de sang, il était épuisé mais il continuait, malgré le froid, la fatigué, et les ronflements de ZAAPAN.

 

C’est ainsi qu’après 1heure 17minutes 21 secondes, 7 cafés, 2 pauses pipi il finit ses checks. Il eut même le temps de mettre une couverture sur ZAAPAN (il est quand même formidable cet Omega XD).

Puis vint le moment fatidique de rapporter cette clé USB chez AKUMA NO ME. Il ne pouvait lui envoyer par mail car les FUN CENTER pourraient intercepter les scans. Il prit son imperméable, sa bible (son Bescherelle qui ne le quittait jamais = il dort avec) et la clé USB. Il ne prit même pas le temps de mettre du gel.

 

Les rues étaient désertes, on n’y voyait pas à deux mètres à cause de la pluie battante. Seule la foudre permettait à Omega de se repérer dans ce dédale de rues.

Il courait à vive allure, se relevant à chaque fois qu’il se prenait un mur. Il comprit alors pourquoi ZAAPAN était couvert de sang, lui aussi s’était pris plusieurs murs (essayez de courir dans le noir avec des murs c’est pas facile T.T).

 

Il s’engouffra ensuite, dans une ruellette (encore plus petit qu’une ruelle) qui avait pour nom « La rue de la grande truanderie ».

Il se croyait seul, mais il aperçut deux silhouettes qui s’approchaient vers lui tels des zombies. Elles fredonnaient un air angoissant: « Toute seule » de Lorie. C’était DARKU et CARONA, lobotomisés.

Il ne pouvait plus faire marche arrière, les lecteurs attendaient les tomes. Il sortit son Bescherelle pour les repousser mais rien n’y fit, ça devait pas être la dernière édition.

Tout à coup les deux zombies se lancèrent sur Omega le rouant de coups, tout en chantant « A 20 ans ».

Mais Omega les repoussa et leur dit: « Vos coups ne sont rien comparés à ceux d’AKUMA NO ME quand je rends un check en retard (notez le jeu de mots).

 

Vous allez voir ce que c’est que de corriger des VINLAND SAGA pendant 2 semaines (toujours disponibles sur le site de la BERSERK CREW), on apprend plein de choses ! ».

C’est alors qu’Omega se jeta sur eux, il saisit CARONA et lui fit un Ippon Seoi Nage, ce qui le projeta violemment à terre. Puis, il esquiva le crochet de DARKU pour lui passer un Tomoe Nage. Ses deux poursuivants étaient désormais assommés. Omega se sentait triste d’avoir eu à affronter ses camarades, mais il n’avait pas le choix, eux-mêmes auraient agi ainsi.

 

Il continua son chemin quand il fut attaqué par derrière, un bras vigoureux commençait à l’étrangler. C’était ROMIO_KASUGA sous l’emprise du lavage de cerveau.

Omega n’arrivait pas à se dégager de là (il est super musclé ce type !), il sentait ses forces l’abandonner. »Pardonnez-moi lecteurs, pardonne-moi AKUMA NO ME mais

j’ai échoué… ». Il allait perdre conscience quand il entendit un bruit sourd et sentit la prise se relâcher. Il aperçut ZAAPAN, avec son Bescherelle de 500 pages qui avait assommé

ROMIO_KASUGA. Sauvé par ZAAPAN, et la littérature ! Tellement heureux d’avoir été sauvé, il prit ZAAPAN dans ses bras, qui gêné lui donna un coup de bescherelle.

C’est alors que ZAAPAN lui ordonna: « Donne moi la clé USB, je vais la remettre à AKUMA NO ME ». Omega répondit que ça irait et qu’il le ferait lui-même.

 

Le visage de ZAAPAN changea et il lui répondit; « Si tu ne me donnes pas cette clé, je te la prendrai de force. Les FUN CENTER attendent ces scans et si je leur donne, ils me donneront des Haribos à volonté pendant un an. Omega sortit la clé de sa poche et dit: « Regarde-la bien car tu ne l’auras jamais! ». Il se mit à courir mais ZAAPAN lui lança son Bescherelle en plein tête (aïe ça fait mal!).Omega s’écroula, et ZAAPAN prit la clé.

 

Une demi-heure plus tard Omega se réveilla et se leva. Il vit que la clé n’était plus dans sa main. Il se mit à rire à gorge déployée. En effet avant de partir chez lui, il avait pris une autre clé USB, où il y avait des photos de DRAGON SOUL et GLASS en caleçons (ils sont mignons !). Il avait caché la vraie clé dans sa chaussette à côté de son GPS.

N’ayant plus aucun obstacle devant lui, il se rendit chez AKUMA NO ME pour lui rendre la clé. MONKEY SAN trouvait que la clé avait une drôle d’odeur, mais l’important était que les tomes soient livrés à temps

pour nos lecteurs.

 

LA BERSERK CREW, après moult aventures et sacrifices est heureuse de vous présenter, pas 1, ni 2 mais 3 tomes de KUROZUKA !!!

Un gros bravo à toute l’équipe !!!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.